Tous les événements
  • Rencontre

Un pays qui se tient sage

Le

Le 13 novembre à 21h, l'Iris cinéma reçoit David Dufresne pour un échange autour de son film, Un pays qui se tient sage

Fondateur d'Allô Place Beauvau et auteur de Dernière Sommation, David Dufresne poursuit son enquête et sa réflexion sur les violences policières.

Proposé dans le cadre du Mois du film documentaire en partenariat avec Cinéphare

Écrivain, réalisateur, punk rock, sousveillance et contre-filatures, David Dufresne vient de réaliser Un pays qui se tient sage, son premier long métrage au cinéma, soutenu par la Quinzaine des réalisateurs de Cannes 2020.
Son premier documentaire, Quand la France s’embrase, remonte à 2007 et portait sur les émeutes de 2005 et les mouvements CPE. Son dernier film Le Pigalle : une histoire populaire de Paris a été soutenu unanimement par la presse. On lui doit également Hors-Jeu, Dada-Data, Fort McMoney.
Il a signé une dizaine d’ouvrages d’enquête dont Tarnac, magasin général (Calmann Lévy, Prix des Assises du Journalisme 2012), salué comme « un petit chef d’œuvre » par Le Monde. En octobre 2019 il publie son premier roman Dernière Sommation, (Grasset), issu de son travail Allô Place Beauvau sur les violences policières, qui a été récompensé par le Grand Prix du Jury des Assises Internationales du Journalisme 2019, reconnu par l’ONU, le Conseil de l’Europe et le Parlement européen.
Longtemps reporter pour Libération et membre de l’équipe fondatrice du site d’investigation Mediapart, il est un pionnier de l’internet à la française (témoignage dans La Contre-Histoire de l’Internet, Arte, 2013), et un des auteurs du Manifeste du Web Indépendant (1997).
Il a remporté le World Press Photo 2011 catégorie œuvre non linéaire pour son webdocumentaire Prison Valley (avec Philippe Brault), qui lui a ouvert les portes du MIT Open Documentary lab, où il fut artiste en résidence deux années.

Au programme

Un pays qui se tient sage

Documentaire

Alors que s’accroissent la colère et le mécontentement devant les injustices sociales, de nombreuses manifestations citoyennes sont l’objet d’une répression de plus en plus violente. « Un pays qui se tient sage » invite des citoyens à approfondir, interroger et confronter leurs points de vue sur l’ordre social et la légitimité de l’usage de la violence par l’Etat.

En savoir +
Cookies

Pour vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, nous utilisons des cookies. Les cookies fonctionnels, sont nécessaires au fonctionnement de notre site. Les cookies statistiques nous aident à analyser la fréquentation de notre site internet et à l'améliorer.

Si vous êtes d'accord, cliquez sur "TOUT ACCEPTER" pour accepter l'utilisation de tous les cookies.